Posts Tagged ‘Fosses-Vallée de l’Ysieux’

L’arrivée des céramiques de la vallée de l’Ysieux

6 juillet 2010

La semaine passée, ARCHÉA et le Musée des Civilisations de l’Europe et de la Méditerranée (MuCEM) ont concrétisé la mise en dépôt à Louvres des collections issues des fouilles des ateliers de potiers de la vallée de l’Ysieux, un dossier entamé il y a 3 ans déjà. Au total, c’est un peu moins de 750 pièces qui sont venues depuis le site de l’ancien musée des arts et traditions populaires au Bois de Boulogne jusqu’à Louvres, principalement des céramiques (environ 540) mais aussi des objets en métal, en os et en pierre.

Un premier lot de 71 céramiques destinées à l’exposition permanente a été déposé en 2008, suivi du mobilier métallique et en os peu après. Restaient à acheminer les 470 céramiques encore conservées dans la réserve archéologique du musée du bois de Boulogne. C’est chose faite !

En février dernier, avec Sabrina Paumier, régisseur des dépôts au sein du MuCEM, et Jérémie Carrasco, installateur, nous avons fait le constat d’état de départ des pièces puis nous les avons emballées une par une et conditionnées dans des caisses pour le transport. Lundi et mardi derniers, toutes ces caisses sont arrivées à Louvres et la même équipe, aidée d’Axelle Abelin, stagiaire, a déballé la collection, fait les constats d’état d’arrivée et rangé les céramiques dans la réserve contrôlée du musée.

Ce dossier ne sera clos que lorsque les collections d’études, soit les dizaines de tonnes de tessons de céramique étudiés, arriveront à Louvres mais cela sera un autre épisode!

C&AL

Toutes les photographies : clichés ARCHÉA

Publicités

De petits éco-citoyens sur le site de Fosses – Vallée de l’Ysieux

30 avril 2010

Depuis l’année 2008-2009, ARCHÉA a noué un partenariat avec le Parc naturel régional Oise-Pays de France sur des projets scolaires. La parc a en effet lancé des programmes d’action pédagogique appelés « Les petits éco-citoyens du parc« . L’objectif est de sensibiliser des classes issues du territoire du Parc à leur environnement et notamment aux ressources naturelles du territoire. La vallée de l’Ysieux étant située dans le Parc, il a semblé naturel de pouvoir faire découvrir aux élèves les richesses de son patrimoine céramique.  

Deux solutions étaient proposées cette année ainsi que l’année dernière : une découverte en classe sous la forme d’une animation hors les murs – ce fut le cas cette année à l’école Paul Eluard de Creil – ou bien une visite sur place comme ce fut le cas ce mardi avec l’école Calmette de Verneuil-en-Halatte.

Cette semaine, les enfants ont donc été accueillis à la salle Delambre au village de Fosses. Ils ont pu rencontrer les archéologues de la JPGF qui leur ont présenté les fouilles archéologiques menées sur place ainsi que le travail d’étude des céramiques. Le tout a été ponctué d’une balade dans la vallée à la recherche de la rivière et la réalisation par chacun de sa poterie en argile, à la manière des hommes du Néolithique.

La réponse au Cekoidonc d’Avril

22 avril 2010

Cet objet bien mystérieux ne vous a pas beaucoup inspirés.  Il faut dire qu’il est bien compliqué pour un non spécialiste.  Tout d’abord la question des matériaux : il s’agissait principalement d’os (la couleur claire), comportant deux rivets en métal. L’os est une matière dure animale qui est imputrescible et facile à travailler et faisait donc la joie des artisans gallo-romains et médiévaux (les tabletiers) pour servir de matière première à toutes sortes d’objets (aiguilles, dés, manches de couteaux…).  Contrairement au métal, une fois taillé, l’objet en os ne peut être retravaillé : c’est pourquoi il se retrouve au dépotoir (le lieu de fouille préféré des archéologues !) lorsqu’il est  cassé. Il se conserve  très bien dans le sol et il est donc fréquemment retrouvé en fouille. Ces fragments d’objets en os sont ainsi étudiés par des spécialistes de cet artisanat, et parfois les archéozoologues (qui étudient les os d’animaux), peuvent en reconnaître l’animal d’origine.

Cet objet a été retrouvé dans un des anciens ateliers de potiers de Fosses-Village fouillés par l’association JPGF. Un des anciens fours de potier a servi de tessonnière, c’est-à-dire de dépotoir à poteries ratées au cours de la cuisson (en photo ci-dessous). On pense que cet objet retrouvé au milieu de ces détritus est le placage du manche d’un couteau datant du XIIIe siècle. Peut-être un couteau qui a servi d’outil au potier ?

Cliché JPGF

Il s’agit en tout cas d’une très belle démonstration du couteau de Lichtenberg : un couteau sans lame auquel il ne manque que le manche. Les archéologue sont des logiciens de l’absurde parfois…

A bientôt pour un prochain Cekoidonc qui sera sans doute plus facile.

La Réponse au Cékoidonc de décembre !

16 décembre 2009

Certains d’entre vous l’ont très vite deviné : c’est effectivement bien un sifflet à eau en forme d’oiseau. Il pouvait servir d’appeau pour des chasseurs, mais aussi de jouet d’enfant (on ne sait pas trop). Il est polychrome – plusieurs couleurs – et couvert de glaçure (qui lui donne un aspect brillant).

Détail du sifflet

Par contre, personne n’a pu trouver son origine précise : ce n’était pourtant pas très compliqué pour ceux qui nous connaissent bien puisqu’il vient de Fosses, le plus grand lieu de production de céramique qui ait jamais existé dans notre région. Plus précisément, il a été retrouvé dans le 10e secteur de production, c’est-à-dire la zone actuelle située entre l’école Dumas, la salle Delambre et l’église Saint-Etienne pour ceux qui connaissent. Il date de la première moitié du XVIe siècle et on en a retrouvé une quinzaine d’exemplaires. Cet objet, découvert par Rémy Guadagnin et son équipe de la JPGF appartient au MuCEM et est en dépôt chez ARCHÉA. Pour en savoir plus sur les potiers de Fosses vous pouvez aller ici. Vous pouviez trouver assez facilement l’info sur internet en allant chercher sur un très beau site consacré aux sifflets en céramique. Certains y étaient presque !!!

Cet objet sera présenté dans le « parcours enfant » au sein de la future exposition permanente du nouveau musée. Vous pourrez même entendre le son produit en appuyant sur un bouton !! Vous pourrez aussi acheter une reproduction à la boutique pour le tester vous même puisque des fac-similés sont produits par la potière Véronique Durey.

A l’année prochaine pour un prochain Cékoidonc?

Des journées du patrimoine sous le signe du nouveau musée

22 septembre 2009

C’est sous le soleil que se sont déroulées les Journées du patrimoine 2009, malgré les annonces de pluie.

2009.09.18 JEP enfants du patrimoineElles ont commencé le vendredi par l’accueil de classes à la base archéologique de Fosses et la présentation de la fouille en cours d’un four de potier. Le tout se déroulait dans le cadre de la manifestation régionale « Les enfants du patrimoine« . 3 classes des écoles de Fosses ont bénéficié d’une visite et d’une animation sur le thème de la poterie. L’association JPGF, chargée des fouilles archéologiques sur place et à l’origine des nombreuses découvertes de la vallée de l’Ysieux a pu présenter son travail aux élèves.JEP 2009 002 petit

Pour la dernière fois (et pour la première fois pour certains), le public a pu visiter le petit musée de la Tour Saint-Rieul avant sa fermeture. C’était aussi l’occasion de faire le lien avec le nouveau musée puisque le public était invité à visiter le chantier du nouveau musée.

2009.09.19 JEP Orville 03 petitSur le site archéologique d’Orville, les visiteurs ont pu vérifier l’avancée des travaux sur le grenier, mais aussi observer le travail de la forge effectué par les archéologues du chantier.

Enfin, de nouveau à Fosses, le musée proposait le jeu désormais incontournable : le muséal’pursuit !

Les premiers ateliers Jeunes Archéos 2009

9 juillet 2009

Ateliers jeunes archéosLes premiers ateliers jeunes archéos de l’été 2009 se sont déroulés en ce début du mois de juillet. Les enfants ont pu ainsi partir à la découverte des potiers de la Vallée de l’Ysieux, prendre en main leur truelle et s’exercer à la mini-fouille et se mesurer au paysage d’Orville.  Vous trouverez ci-joint un lien vers les images des ces aventures.

Ces animations se prolongent au mois d’août, pour individuels et centres de loisirs. Par contre, tous sont déjà complets, victimes de leur succès. D’autres ateliers seront proposés l’année prochaine dans le nouveau musée, en plus grand nombre et à toutes les vacances scolaires.

Malle pédagogique « La Céramique dans tous les sens » disponible

28 avril 2009

Photos_fondbeigeLe musée fait circuler une malle pédagogique sur le thème de la céramique.

Reproductions de poteries locales, tessons archéologiques, fiches et outils pédagogiques composent cette malle. Elle est prêtée gratuitement pour une durée de 3 semaines maximum aux écoles, aux centres de loisirs et à tout autre structure souhaitant faire découvrir à un groupe d’enfants ou d’adultes l’histoire de la céramique à travers les âges, le patrimoine local lié aux ressources naturelles, les techniques du potier et les pratiques culinaires du passé à partir d’une approche sensible privilégiant le toucher et l’expérimentation.

Très demandée, elle peut être empruntée désormais à partir de la rentrée de septembre 2009.

Vous pouvez télécharger le dossier-pedago-malle-ceramique1

Renseignements et réservations auprès du service des publics d’ARCHÉA : 01 34 72 10 84 ou 01 34 72 10 85