La réponse au Cékoidonc? de février

by

C’est avec un tout petit peu de retard que nous vous donnons la réponse  à  l’énigme du mois qui semble avoir laissé circonspects beaucoup d’entre vous. D’autres ont trouvé très vite, mais c’était dans la catégorie « professionnels de la profession ».

oui, oui, c'est bien de la terre et du bois

Ce qui a peut-être troublé, c’est qu’il s’agissait d’un fragment et non d’un objet à part entière. C’est en effet un morceau de torchis dans lequel se trouve encore son clayonnage en bois : mais si, vous savez, cette terre mélangée de paille que l’on applique sur un mur fait de tressages de bois. Pour être conservé d’aussi belle manière, il a en réalité été brulé, sans doute au cours d’un incendie, chose fréquente avec ce type de construction en bois. Il a été retrouvé avec d’autres détritus carbonisés au fond d’un silo creusé dans le sol, sur un site d’exploitation agricole d’époque carolingienne située à Baillet-en-France. Les archéologues de l’association JPGF, qui ont effectué les fouilles, sont même parvenus à déterminer l’essence du bois : il s’agit de branches de chênes et de noisetiers, fréquemment utilisés pour le clayonnage.

Tous les étés, de tels murs sont fabriqués ou restaurés sur le site archéologique d’Orville.

Un jeune archéo en pleine pose de torchis (cliché JYLacôte)

Si jamais vous voulez tester chez vous, vous trouverez un mode d’emploi ici.

A bientôt pour un nouveau Cékoidonc? !!

Étiquettes : , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :