Révélations sous la corrosion

by

Les derniers objets que nous avions envoyés en restauration en 2008 viennent juste de revenir en réserve (voir les articles précédents : Mouvements migratoires des objets archéologiques et Objets au départ, objets à l’arrivée).

Cet ensemble de mobilier, le lot n°1 du marché de 2008, était constitué d’une cinquantaine d’objets en fer. Ils sont restés au laboratoire Conservare, situé à Compiègne, plus d’une année. Pourquoi ? Tout simplement parce que le traitement du fer archéologique prend beaucoup de temps !

Pour enlever la corrosion qui abîme les objets en fer, la même corrosion que celle que vous voyez sur votre portail de jardin, il faut plonger les objets dans des bains de produits chimiques (des solutions de sulfite alcalin pour être précis), pendant plusieurs mois. Après cela, ils sont rincés puis séchés. C’est ce qu’on appelle la stabilisation.

On ne les restaure qu’après cela, on dégage leur forme originelle, on remonte les fragments qui se sont détachés, on vernit. Le résultat est souvent impressionnant !

Mors de cheval du Vieux Moulin avant restaurationmors de cheval du Vieux moulin après restauration

Un mors de cheval issu du site du Vieux Moulin, à Louvres.

élément d'attache des Ecuries avant restauration

élément d'attache des Ecuries après restauration

On peut même avoir des surprises, comme sur cet élément d’attache issu du site des Ecuries à Roissy-en-France, qui a révélé une surface recouverte d’argent, ce qu’on ne pouvait pas deviner avant le dégagement.

crédit photos : Conservare 

 C & AL

Étiquettes : , , , , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :